chiffres pour gagner avec méthode ou hasard - Pari-Gagnant.com
JP - Turf85

JP - Turf85

Hasard ou méthode, les 7 astuces pour gagner !

Lorsque l’on subit les affres de nos émotions durant le jeu, nous pouvons perdre la raison : « C’est impossible je ne peux pas perdre plusieurs fois d’affilée, allez je vais me refaire sur la dernière ! » C’est à ce moment-là que le malheureux hasard et son alliée nommée malchance peuvent entrer en piste !  Avec à la clé, des pertes financières qui
peuvent rapidement être importantes.

Comment s’affranchir de l’inévitable malchance ?

L’un des meilleurs remparts pour résister à la tentation du « jeu sans raison » est de suivre avec beaucoup de rigueur,
une méthode de sélection. Celle-ci sera le point d’orgue d’une réflexion menée en amont sur le choix des chevaux que l’on placera dans notre jeu. 

On pourra ainsi choisir selon ses préférences, qui un favori de la presse retenu sous certaines conditions2, qui une synthèse personnelle créée d’après l’étude du papier, qui une sélection rentable…

L’essence de la méthode étant d’avoir un échantillon de courses suffisamment représentatif afin de bien connaître son support de jeu. On privilégiera notamment le capital nécessaire, le rapport moyen, l’écart maximal, l’écart moyen, la réussite (nombre de gains / nombre de coups joués) et le rendement (somme des gains/sommes des mises).

En jouant de cette manière, on pourra répliquer sa méthode sur d’autres sélections et diversifier ainsi nos jeux. Dans cette perspective, on veillera alors à s’assurer que nous possédons bien le capital nécessaire pour mener à bien l’exploitation de nos paris… mais là, c’est déjà une autre histoire !

  1. Jeux de casino : roulette, blackjack, craps…
  2. Exemple : 1er de Paris-Turf dans les courses de Trot

L’ouvrage du philosophe René Descartes qui s’intitule « Discours de la méthode pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences » nous offre une piste de réflexion et d’action dans le domaine du jeu. En effet, agir avec méthode façonne et structure notre manière de jouer. La raison et le suivi de la méthode sont les rênes qui vont brider nos émotions.

Lorsque l’on subit les affres de nos émotions durant le jeu, nous pouvons perdre la raison : « C’est impossible je ne peux pas perdre plusieurs fois d’affilée, allez je vais me refaire sur la dernière ! » C’est à ce moment-là que le malheureux hasard et son alliée nommée malchance peuvent entrer en piste !  Avec à la clé, des pertes financières qui
peuvent rapidement être importantes.

Comment s’affranchir de l’inévitable malchance ?

L’un des meilleurs remparts pour résister à la tentation du « jeu sans raison » est de suivre avec beaucoup de rigueur,
une méthode de sélection. Celle-ci sera le point d’orgue d’une réflexion menée en amont sur le choix des chevaux que l’on placera dans notre jeu. 

On pourra ainsi choisir selon ses préférences, qui un favori de la presse retenu sous certaines conditions2, qui une synthèse personnelle créée d’après l’étude du papier, qui une sélection rentable…

L’essence de la méthode étant d’avoir un échantillon de courses suffisamment représentatif afin de bien connaître son support de jeu. On privilégiera notamment le capital nécessaire, le rapport moyen, l’écart maximal, l’écart moyen, la réussite (nombre de gains / nombre de coups joués) et le rendement (somme des gains/sommes des mises).

En jouant de cette manière, on pourra répliquer sa méthode sur d’autres sélections et diversifier ainsi nos jeux. Dans cette perspective, on veillera alors à s’assurer que nous possédons bien le capital nécessaire pour mener à bien l’exploitation de nos paris… mais là, c’est déjà une autre histoire !

  1. Jeux de casino : roulette, blackjack, craps…
  2. Exemple : 1er de Paris-Turf dans les courses de Trot

Le discours de la méthode comme philosophie de jeu

L’ouvrage du philosophe René Descartes qui s’intitule « Discours de la méthode pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences » nous offre une piste de réflexion et d’action dans le domaine du jeu. En effet, agir avec méthode façonne et structure notre manière de jouer. La raison et le suivi de la méthode sont les rênes qui vont brider nos émotions.

Lorsque l’on subit les affres de nos émotions durant le jeu, nous pouvons perdre la raison : « C’est impossible je ne peux pas perdre plusieurs fois d’affilée, allez je vais me refaire sur la dernière ! » C’est à ce moment-là que le malheureux hasard et son alliée nommée malchance peuvent entrer en piste !  Avec à la clé, des pertes financières qui
peuvent rapidement être importantes.

Comment s’affranchir de l’inévitable malchance ?

L’un des meilleurs remparts pour résister à la tentation du « jeu sans raison » est de suivre avec beaucoup de rigueur,
une méthode de sélection. Celle-ci sera le point d’orgue d’une réflexion menée en amont sur le choix des chevaux que l’on placera dans notre jeu. 

On pourra ainsi choisir selon ses préférences, qui un favori de la presse retenu sous certaines conditions2, qui une synthèse personnelle créée d’après l’étude du papier, qui une sélection rentable…

L’essence de la méthode étant d’avoir un échantillon de courses suffisamment représentatif afin de bien connaître son support de jeu. On privilégiera notamment le capital nécessaire, le rapport moyen, l’écart maximal, l’écart moyen, la réussite (nombre de gains / nombre de coups joués) et le rendement (somme des gains/sommes des mises).

En jouant de cette manière, on pourra répliquer sa méthode sur d’autres sélections et diversifier ainsi nos jeux. Dans cette perspective, on veillera alors à s’assurer que nous possédons bien le capital nécessaire pour mener à bien l’exploitation de nos paris… mais là, c’est déjà une autre histoire !

  1. Jeux de casino : roulette, blackjack, craps…
  2. Exemple : 1er de Paris-Turf dans les courses de Trot

Le discours de la méthode comme philosophie de jeu

L’ouvrage du philosophe René Descartes qui s’intitule « Discours de la méthode pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences » nous offre une piste de réflexion et d’action dans le domaine du jeu. En effet, agir avec méthode façonne et structure notre manière de jouer. La raison et le suivi de la méthode sont les rênes qui vont brider nos émotions.

Lorsque l’on subit les affres de nos émotions durant le jeu, nous pouvons perdre la raison : « C’est impossible je ne peux pas perdre plusieurs fois d’affilée, allez je vais me refaire sur la dernière ! » C’est à ce moment-là que le malheureux hasard et son alliée nommée malchance peuvent entrer en piste !  Avec à la clé, des pertes financières qui
peuvent rapidement être importantes.

Comment s’affranchir de l’inévitable malchance ?

L’un des meilleurs remparts pour résister à la tentation du « jeu sans raison » est de suivre avec beaucoup de rigueur,
une méthode de sélection. Celle-ci sera le point d’orgue d’une réflexion menée en amont sur le choix des chevaux que l’on placera dans notre jeu. 

On pourra ainsi choisir selon ses préférences, qui un favori de la presse retenu sous certaines conditions2, qui une synthèse personnelle créée d’après l’étude du papier, qui une sélection rentable…

L’essence de la méthode étant d’avoir un échantillon de courses suffisamment représentatif afin de bien connaître son support de jeu. On privilégiera notamment le capital nécessaire, le rapport moyen, l’écart maximal, l’écart moyen, la réussite (nombre de gains / nombre de coups joués) et le rendement (somme des gains/sommes des mises).

En jouant de cette manière, on pourra répliquer sa méthode sur d’autres sélections et diversifier ainsi nos jeux. Dans cette perspective, on veillera alors à s’assurer que nous possédons bien le capital nécessaire pour mener à bien l’exploitation de nos paris… mais là, c’est déjà une autre histoire !

  1. Jeux de casino : roulette, blackjack, craps…
  2. Exemple : 1er de Paris-Turf dans les courses de Trot

Du jeu… ou de notre jeu ? Notre égo – qui lui aussi aime le JE- s’accommoderait bien de la première proposition. Finalement, défier le hasard ne serait-il pas avant tout une bataille contre soi-même et par extension contre les autres joueurs ?

Défier le hasard et jouer comme un pro !

Pour espérer sortir gagnant du bras de fer que l’on engage avec nos jeux favoris – qu’ils soient hippiques, sportifs ou de table1– il est nécessaire d’adopter une grande discipline. Se construire un profil de joueur est la première étape. Réfléchir et agir en joueur professionnel. Imaginer que JOUER est un travail à accomplir et qu’il ne souffre pas
d’amateurisme. Dans cette posture, le hasard n’a pas sa place, tout est aisément définissable. Sur le plan pratique, on établira une check-list de règles à suivre que l’on consultera chaque jour avant de jouer.Avatar recherche jumelles pari-gagnant

Voici un exemple (non exhaustif) des règles du bon turfiste :

Le discours de la méthode comme philosophie de jeu

L’ouvrage du philosophe René Descartes qui s’intitule « Discours de la méthode pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences » nous offre une piste de réflexion et d’action dans le domaine du jeu. En effet, agir avec méthode façonne et structure notre manière de jouer. La raison et le suivi de la méthode sont les rênes qui vont brider nos émotions.

Lorsque l’on subit les affres de nos émotions durant le jeu, nous pouvons perdre la raison : « C’est impossible je ne peux pas perdre plusieurs fois d’affilée, allez je vais me refaire sur la dernière ! » C’est à ce moment-là que le malheureux hasard et son alliée nommée malchance peuvent entrer en piste !  Avec à la clé, des pertes financières qui
peuvent rapidement être importantes.

Comment s’affranchir de l’inévitable malchance ?

L’un des meilleurs remparts pour résister à la tentation du « jeu sans raison » est de suivre avec beaucoup de rigueur,
une méthode de sélection. Celle-ci sera le point d’orgue d’une réflexion menée en amont sur le choix des chevaux que l’on placera dans notre jeu. 

On pourra ainsi choisir selon ses préférences, qui un favori de la presse retenu sous certaines conditions2, qui une synthèse personnelle créée d’après l’étude du papier, qui une sélection rentable…

L’essence de la méthode étant d’avoir un échantillon de courses suffisamment représentatif afin de bien connaître son support de jeu. On privilégiera notamment le capital nécessaire, le rapport moyen, l’écart maximal, l’écart moyen, la réussite (nombre de gains / nombre de coups joués) et le rendement (somme des gains/sommes des mises).

En jouant de cette manière, on pourra répliquer sa méthode sur d’autres sélections et diversifier ainsi nos jeux. Dans cette perspective, on veillera alors à s’assurer que nous possédons bien le capital nécessaire pour mener à bien l’exploitation de nos paris… mais là, c’est déjà une autre histoire !

  1. Jeux de casino : roulette, blackjack, craps…
  2. Exemple : 1er de Paris-Turf dans les courses de Trot

Du jeu… ou de notre jeu ? Notre égo – qui lui aussi aime le JE- s’accommoderait bien de la première proposition. Finalement, défier le hasard ne serait-il pas avant tout une bataille contre soi-même et par extension contre les autres joueurs ?

Défier le hasard et jouer comme un pro !

Pour espérer sortir gagnant du bras de fer que l’on engage avec nos jeux favoris – qu’ils soient hippiques, sportifs ou de table1– il est nécessaire d’adopter une grande discipline. Se construire un profil de joueur est la première étape. Réfléchir et agir en joueur professionnel. Imaginer que JOUER est un travail à accomplir et qu’il ne souffre pas
d’amateurisme. Dans cette posture, le hasard n’a pas sa place, tout est aisément définissable. Sur le plan pratique, on établira une check-list de règles à suivre que l’on consultera chaque jour avant de jouer.Avatar recherche jumelles pari-gagnant

Voici un exemple (non exhaustif) des règles du bon turfiste :

Le discours de la méthode comme philosophie de jeu

L’ouvrage du philosophe René Descartes qui s’intitule « Discours de la méthode pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences » nous offre une piste de réflexion et d’action dans le domaine du jeu. En effet, agir avec méthode façonne et structure notre manière de jouer. La raison et le suivi de la méthode sont les rênes qui vont brider nos émotions.

Lorsque l’on subit les affres de nos émotions durant le jeu, nous pouvons perdre la raison : « C’est impossible je ne peux pas perdre plusieurs fois d’affilée, allez je vais me refaire sur la dernière ! » C’est à ce moment-là que le malheureux hasard et son alliée nommée malchance peuvent entrer en piste !  Avec à la clé, des pertes financières qui
peuvent rapidement être importantes.

Comment s’affranchir de l’inévitable malchance ?

L’un des meilleurs remparts pour résister à la tentation du « jeu sans raison » est de suivre avec beaucoup de rigueur,
une méthode de sélection. Celle-ci sera le point d’orgue d’une réflexion menée en amont sur le choix des chevaux que l’on placera dans notre jeu. 

On pourra ainsi choisir selon ses préférences, qui un favori de la presse retenu sous certaines conditions2, qui une synthèse personnelle créée d’après l’étude du papier, qui une sélection rentable…

L’essence de la méthode étant d’avoir un échantillon de courses suffisamment représentatif afin de bien connaître son support de jeu. On privilégiera notamment le capital nécessaire, le rapport moyen, l’écart maximal, l’écart moyen, la réussite (nombre de gains / nombre de coups joués) et le rendement (somme des gains/sommes des mises).

En jouant de cette manière, on pourra répliquer sa méthode sur d’autres sélections et diversifier ainsi nos jeux. Dans cette perspective, on veillera alors à s’assurer que nous possédons bien le capital nécessaire pour mener à bien l’exploitation de nos paris… mais là, c’est déjà une autre histoire !

  1. Jeux de casino : roulette, blackjack, craps…
  2. Exemple : 1er de Paris-Turf dans les courses de Trot

Partager cet article

Laisser un commentaire

Extraits de la boutique...

  • Magazine numérique Jeux & Stratégies numéro 2 - Méthodes et systèmes dédiés aux jeux et aux paris hippiques et sportifs - Pari-Gagnant.com

    Jeux & Stratégies N°2 – L’e-Magazine des paris gagnants

    14,90
    Ajouter au panier
  • La méthode d'Alembert développée sous Excel pour des gains réguliers aux courses hippiques

    Méthode d’Alembert VP

    11,00
    Ajouter au panier
  • jeux & Stratégies Numéro 1 - Magazine numérique des paris gagnants - Pari-Gagnant.com

    Jeux & Stratégies N°1 – L’e-magazine des paris gagnants

    14,90
    Ajouter au panier
  • 6 sélections hippiques rentables dans les Quintés de Trot - Pari-Gagnant.com

    Trot : les 6 sélections rentables d’un turfiste

    49,00
    Ajouter au panier